La création d’une société n’est jamais une chose aisée, et certaines activités nécessitent de nombreux conseils ! Lancer son entreprise de Vtc est, à titre d’exemple, une tâche très complexe ! Entre le taxi et le transporteur public, le VTC possède des avantages et inconvénients qui appellent de nombreuses formalités administratives et nécessitent d’anticiper au maximum les difficultés.

Bénéficiez d’une aide à la création d’entreprise pour votre activité de VTC

Pour tout dossier de création d entreprise, il est préférable de se faire aider et de faire appel à un professionnel qui connait toutes les formalités et pourra vous accompagner au mieux. Si vous craignez la paperasse nécessaire pour monter votre propre entreprise, il faut faire appel à une agence juridique qui pourra vous aider à démarrer votre activité Freelance et vous accompagner dans la constitution de votre société de VTC.

VTC : Attention au formalisme légal imposé pour les sociétés de service

Le VTC est une véritable activité commerciale qui touche également au service et au transport de personne. Si vous souhaitez créer une société pour vous spécialiser, il sera nécessaire de choisir la forme juridique adéquat qui répondra aux exigences légales du Code de commerce et du Code des transports.

Votre société doit effectuée une levée de fonds pour pouvoir démarrer son activité, sauf si vous avez suffisamment d’argent de côté pour vous autofinancer. Il sera nécessaire de choisir un nom commercial, d’ouvrir un compte en banque et de rédiger vos statuts pour commencer à entreprendre votre activité de Vtc.

 

Faites vous conseiller pour choisir la bonne forme sociale pour votre entreprise de VTC

Pour créer une société de VTC, il vous faudra tout d’abord choisir la forme sociale de votre entreprise. Créer sa société impose donc un choix du statut social, ce qu’une agence juridique ou une société de conseil juridique peut vous aider à faire. Le régime social de vos salariés en dépendra si vous souhaitez embaucher.

Côté fiscalité, votre entreprise peut être soumise à l’impôt sur les sociétés s’il s’agit d’une personne morale ou à l’impôt sur le revenu s’il s’agit d’une Auto entreprise. Il conviendra donc de réaliser un business plan afin de prévoir à court terme et à long terme les différents bénéfices que vous pourrez réaliser dans le cadre de votre exercice social.

Comment choisir la bonne forme sociale pour créer une société de VTC

Le code de commerce laisse libre choix aux créateurs d’entreprises pour choisir une forme sociale adaptée. Le projet de création d entreprise peut mener à la conception d’une société en nom collectif, d’une société anonyme, d’une société par actions simplifiée, laquelle peut être unipersonnelle, ou encore de tous les autres types de société par actions.

Choisir un statut juridique n’est pas évident pour monter son entreprise. Si l’objet social ne fait aucun doute (le transport de personnes par VTC), les nouvelles entreprises sont parfois confrontées aux mauvais choix effectués par les porteurs de projets.

Une agence juridique pourra conseiller efficacement les gérants pour créer une entreprise de VTC qui tienne la route. Rien ne doit être laissé au hasard : du montant du capital social à la domiciliation de l’entreprise.