24 octobre 2020
matelas

Critères à étudier lors d’un achat de matelas

Le lit n’est pas seulement une question d’ameublement, il y a bien plus en jeux car un bon sommeil nécessite un bon matelas. Les raisons de courbatures, des insomnies ou autres troubles de sommeil sont le plus souvent dues à un mauvais matelas. Changer son matelas demande toutefois une bonne observation. Pour cela, il faut s’informer sur les critères essentiels qui déterminent une literie de bonne qualité. Tout d’abord, il faut connaitre les différents types de matelas à savoir matelas en mousse, matelas en latex, matelas à mémoire de forme ou matelas à ressort. La suspension, l’épaisseur, le degré de fermeté, le confort à l’accueil sont également compris dans le choix d’un meilleur matelas. Certaines literies sont dotées d’une capacité thermo-réactive comme le cas d’un matelas à mémoire de forme qui procure un sommeil bien plus attendrissant.

En quoi le degré de fermeté est essentiel dans le choix de matelas ?

La densité des matelas ne sont pas tous les mêmes, c’est pourquoi il faut choisir matelas le mieux adapté à son utilisateur. Le degré de fermeté d’un matelas est classé en plusieurs niveau à savoir extra-ferme, ferme, médium, et souple. Contrairement aux idées reçues, une consistance ferme n’est pas toujours ce que l’on pourrait qualifier de mieux pour le dos. La qualité du couchage ainsi que la morphologie sont deux facteurs beaucoup plus essentiels en matière de literies. D’une manière générale, la fermeté de celui-ci se choisit plutôt en fonction du poids et de la taille de la personne. Plus l’individu est lourd et grand plus le matelas devrait être plus ferme, dans le cas contraire, un matelas plus souple est recommandé.

Coucher pour mieux choisir son matelas

Il n’y a pas de honte à vouloir tester le matelas avant de l’acheter. Ce geste permet à l’individu d’évaluer et de comprendre quel type de literies est le plus adapté à sa personne. Choisir son matelas ne devrait pas se faire à l’aveuglette, il est primordial de l’essayer avant. Le fait d’appuyer ou de s’assoir quelques minutes n’aide pas à avoir une idée précise sur le confort du matelas. Il est donc conseiller de s’allonger, voir même essayer quelques positions habituelles : sur le ventre, sur le dos et sur le côté. Il en va de même si le matelas est pour un couple, prendre le temps de le tester à deux s’avère être très utile.