21 octobre 2020
Les reptiles sont-ils ovipares ou ovovivipares_

Les reptiles sont-ils ovipares ou ovovivipares??

On distingue trois modes de reproduction chez les animaux : la viviparité, l’oviparité et l’ovoviviparité. Les mammifères sont en grande partie des vivipares excepté les monotrèmes. Les reptiles par contre pondent des œufs. Pour certains les œufs éclosent après la ponte, pour d’autres les petits sortent de la coquille dans le ventre de la mère. 

Les reptiles, des animaux à sang froid

Les reptiles appartiennent au règne animal dans la classe des vertébrés. La plupart sont terrestres et d’autres se sont habitués à un mode de vie amphibie. Ils sont des animaux dits hétérothermes ou dans le jargon habituel on parle d’animaux à sang froid. Ces derniers se caractérisent par leur incapacité de produire de la chaleur contrairement aux animaux à sang chaud.

Les reptiles n’ont pas de poils, car leur peau est recouverte d’une couche plus ou moins épaisse d’écailles selon les espèces. Quand ils grandissent, celle-ci devient trop petite pour eux et se casse, c’est la mue. On parle parfois de reptiles aquatiques. Cependant, il faut savoir que ces derniers doivent tout de même remonter à la surface de l’eau pour s’approvisionner en oxygène.

Les reptiles : ovipares ou ovovivipares??

Une majeure partie des reptiles sont ovipares. On peut rencontrer des espèces ovovivipares, mais elles ne sont pas nombreuses. Toutefois, quel que soit le mode de reproduction des reptiles, on peut remarquer que leurs embryons sont toujours enveloppés dans un sac amniotique. On dit qu’ils sont des amniotes.

Chez les reptiles, le sexe de l’embryon variera en fonction de la température dans laquelle l’œuf incubera. Lorsque le petit sort de sa coquille, selon les espèces, il pourra soit grandir sous la protection de la mère soit il devra tout de suite faire face à la nature tout seul. C’est pourquoi pour certaines espèces, peu de petits atteindront l’âge adulte.

Qu’est-ce qu’un reptile ovipare??

Étymologiquement, le mot «?ovipare?» vient de la fusion de deux mots en latin «?ovum?» qui veut dire œuf et «?parere?» qui signifie engendrer ou mettre au monde. Les ovipares sont ainsi des animaux qui se reproduisent par des œufs pondus avant l’éclosion. Chez les vivipares, l’embryon reste en contact avec la mère jusqu’à ce qu’il nait. Par contre, chez les ovipares, lorsque l’œuf est formé, il n’y aura plus de connexion entre la mère et le petit. Ce dernier aura déjà tout ce dont il a besoin pour se développer. Généralement, les petits sortent tous seuls de l’œuf brisant la coquille.

C’est le cas du crocodile de Madagascar. Il va protéger son nid et même aider ses petits à en sortir lorsqu’ils éclosent. La mère va transporter ensuite les petits crocodiles dans sa bouche pour les emmener dans l’eau.

Qu’est-ce qu’un reptile ovovivipare??

Le mot «?ovovivipare?» vient de l’association des mots «?ovum?», «?vivus?» (qui veut dire vivant) et «?parere?». Normalement, les reptiles pondent des œufs. Mais pour les reptiles ovovivipares, cela se passe autrement. Les œufs seront incubés dans le ventre de la mère et y éclosent. Ainsi, on a l’impression que la femelle accouche comme les animaux vivipares. La vipère est l’espèce de serpent la plus connue qui soit ovovivipare.